findusnow.com

“Be aware brother, be aware sister”

Chaque année, le nombre de personnes qui meurent en essayant de rejoindre l’Europe augmente. Aux 10 000 migrants qui ont perdu la vie en mer Mediterranée depuis 2014, s’ajoutent les milliers d’autres qui ont péri dans le désert, dans l’un des différents pays qu’ils ont traversés. Plus nombreux encore sont ceux qui, à leur arrivée en Libye, subissent maltraitances, viols, vols et torture, ou qui sont emprisonnés illégalement.

Les migrants arrivant en Italie – et plus spécifiquement ceux qui viennent d’Afrique de l’Ouest – disent souvent qu’ils ont quitté leur pays sans avoir une idée précise des conditions du voyage qu’ils allaient faire et du niveau de violence auquel ils seraient confrontés.

La campagne « Aware Migrants » (Migrants conscients) a été lancée dans le but d’informer les migrants des risques que comportent ces voyages afin qu’ils prennent une décision libre et informée.

Le projet est financé par le Département des Libertés Civiles et de l’Immigration du Ministère de l’Intérieur italien avec la coopération de l’Organisation Internationale pour les migrations (IOM).

Le nom de la campagne  – « Aware Migrants » – se veut une illustration claire de la nature du projet: une campagne d’information, multicuturelle et universelle, qui parle de migration et de prise de conscience. Il s’agit d’un projet multimedia qui comporte des moyens de communication en trois langues via un website et des réseaux sociaux ainsi que des publicités dans les media traditionnels que sont la télévision et les radios.

Au coeur de cette communication, la musique est le langage universel de la solidarité, un moyen de partager des expériences et un fantastique outil pour faire passer un message. Ce message a été confié à la musique et à la voix de Rokia Traoré, une artiste de renommée internationale originaire du Mali qui, en 20 ans de carrière, a toujours abordé les thèmes des relations interculturelles et des migrations avec une grande sensibilité.

Pour mener à bien ce projet, Rokia a travaillé ces derniers mois avec son équipe – dans des studios d’enregistrement à Bruxelles et à Bamako – pour développer la chanson qu’elle a écrit pour cette cause: « Be aware brother, be aware sister.” Le morceau s’accompagne d’un clip réalisé par Gilles Delmas, l’un des soutiens majeurs de la campagne:  il sera diffusé sur le website awaremigrants.org et les réseaux sociaux et sera disponible en téléchargement gratuit à partir de fin Octobre. Une volonté particulière est de promouvoir et de diffuser la chanson dans les pays africains d’où sont originaires le plus grand nombre de migrants.

Afin de rendre cette chanson la plus universelle possible, Rokia chante en plusieurs langues: le Français, l’Anglais, l’Arabe ainsi que plusieurs langues africaines. Elle a d’ores et déjà annoncé son intention d’inclure cette chanson à son répertoire pour ses concerts.

Be aware
Be aware

Na kanda anatou (be aware in soniké)
Ka fo i ka don (be aware in bambara)

Yébéla n’déko (be aware in lingala)
Fonia angué (be aware in swahili)

Hris’ik taharaf (be aware in magrebian arab)

As far as you are part of life, regardless of sorrow that you feel from the wounds of your time, don’t give up hope, trust in yourself, trust in a better life possible.
The greatest call comes from life through the air you breathe, through the light you see, through the singing of wind.
Feel great, set free the best in you, fight hard to get it right

Be aware
Be aware

Na kanda anatou (be aware in soniké)
Ka fo i ka don (be aware in bambara)

Yébéla n’déko (be aware in lingala)
Fonia angué (be aware in swahili)

Hris’ik taharaf (be aware in magrebian arab)

Good, life is good
Hope is not in the desert
In the deep ocean there is no life for Human beings
Fighting hard to be well, joyful and remain hopeful
May your strength drives you to the most gratifying chanlange
The only limit to great possibilities is the one who marks where life ended
Dangerous, misleading, malicious voyage
Failing of a world loosing its bearings

Be aware
Be aware

Na kanda anatou (be aware in soniké)
Ka fo i ka don (be aware in bambara)

As far as you are part of life, regardless of sorrow that you feel from the wounds of your time, don’t give up hope, trust in yourself, trust in a better life possible.
Hope is not in the desert
In the deep ocean there is no life
Be aware brother, Be aware sister

Good, life is good
Fighting hard to be well, joyful and remain hopeful

Good, life is good
Fighting hard to be well, joyful and remain hopeful